Entreprise

Content spinning : qu’est-ce que c’est ?

Bien connu des rédacteurs web et des experts en SEO, le content spinning est une pratique controversée. Le content spinning, ou « rotation de contenu », utilise une matrice pour générer des grosses quantités de contenus différents. Cette technique est automatisée et permet aux rédacteurs web qui la pratiquent de gagner un temps précieux.

Content spinning : manuel ou automatique ?

Un des sites de référence de la rédaction web, rédaction-référencement.fr nous explique ce qu’est le content spinning. Pour éviter les contenus dupliqués, sanctionnés par les moteurs de recherche (Bing, Google, Qwant…), nous allons, dans cet article, spinner manuellement leur définition.

Il s’agit, en langage courant, de reformulations, de paraphrases, de déplacement d’éléments de paragraphes ou de phrases et éventuellement d’ajouts. L’objectif est de créer un texte original à partir d’un contenu existant.

Le rédacteur web, formé au référencement naturel, crée une matrice et fournit les synonymes d’un mot ou d’une expression. À l’aide d’un logiciel spécialisé, ou spinner, un nombre infini d’article sera généré à partir de cette matrice, automatiquement. Ces logiciels, extrêmement bien conçus, permettent d’obtenir des contenus distincts tout en conservant le sens initial du texte. Ces outils sont disponibles en ligne ou sous forme de logiciels à installer sur votre ordinateur.

L’intérêt principal d’un site web est de proposer des contenus de qualité, afin de veiller à la satisfaction de ses lecteurs. Il est donc impératif de confier un logiciel de spinning à un rédacteur web chevronné.

Content spinning et contenus dupliqués : les limites de la technique

L’algorithme de Google, pour préserver la qualité des contenus éditoriaux, a commencé à pénaliser les contenus dupliqués en 2010. Si le spin permet de fournir des contenus en masse à moindre frais aux annuaires, portails, sites de communiqués de presse ou certains sites de e-commerce, il est également souvent qualifié de « hacking » ou de « black hat« . Il convient donc de l’utiliser avec moultes précautions : en respectant les règles de base du SEO

Pour éviter les pénalités, il convient donc de travailler avec précision le champ lexical de vos textes. Et c’est bien la compétence principale du rédacteur web : fournir une qualité syntaxique irréprochable. L’utilisateur de spinner, qui veut gagner en productivité, travaillera donc la similarité sémantique avec agilité : analyse précise de la matrice, choix subtil du champ lexical et relecture systématique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 5 = 5