Entreprise

Trois critères à considérer avant d’externaliser vos services

Dans l’industrie logistique d’aujourd’hui, les chefs d’entreprise concentrent leurs efforts sur deux points spécifiques : être beaucoup plus conscients du choix d’un partenaire outsourcing approprié pour leurs projets, et considérer les avantages d’acquérir la technologie la plus avancée pour son activité.

Pour commencer…

Les principaux problèmes logistiques d’aujourd’hui sont de moins en moins liés à l’infrastructure ou à la gestion des installations. Les responsables du secteur se concentrent sur la gestion et la coordination des centaines ou milliers de livraisons par jour que leurs entreprises doivent effectuer.

Cela est dû au fait que les processus dans les chaînes d’approvisionnement ont considérablement changé, principalement en raison de la massification de l’expérience d’achat en ligne et de l’émergence des entreprises de commerce électronique.

Malgré cela, de nombreux responsables logistiques ne se sentent toujours pas pleinement convaincus d’opter pour des services externalisés dans un centre d’appel Tunisie, essentiellement par peur de perdre le contrôle de leurs processus.

Cependant, cette idée, en plus d’être erronée, est très risquée, puisque les entreprises sont confrontées chaque jour à un marché beaucoup plus concurrentiel, où l’économie est également orientée vers la segmentation des processus, des produits et principalement des clients.

Pour cette raison, l’idée de vouloir couvrir tous les domaines productifs d’une entreprise, sans avoir de prestataire logistique externe, peut être à la fois inefficace et non compétitive.

De quoi parle-t-on?

L’externalisation de services, ou l’outsourcing en Tunisie, consiste à déléguer des tâches qui ne sont pas liées à l’objectif principal de l’entreprise, il est donc possible de réduire les coûts en consacrant plus de temps et d’attention à ce qui compte vraiment.

Cela revient à embaucher des tiers des personnes qui ne font pas partie des employés de l’entreprise pour atteindre les objectifs commerciaux. L’idée est de réduire les coûts de main-d’œuvre, les coûts fixes et les opérations.

Alors… opter pour l’externalisation ?

Les micro-entrepreneurs et les responsables logistiques peuvent compter sur des processus d’externalisation pour leurs entreprises. Cela signifie que toute personne qui a une entreprise, une startup ou une PME peut choisir de contracter un service supplémentaire sans aucune entrave.

Pour cette raison, diverses entreprises, des plus petites aux multinationales, s’impliquent chaque jour davantage dans la prise de décision d’externalisation, fondée non seulement sur la réduction des coûts de main-d’œuvre ou de production, mais sur la possibilité que le changement en génère.

Cependant, les entreprises envisagent auparavant la possibilité de céder l’exploitation d’une de leurs activités, pour autant que cela leur permet également d’aller au-delà de la concurrence sur les prix, car les clients demandent plus que cela.

Pour recourir à l’externalisation, il faut déterminer si cela vaut la peine d’avoir un service professionnel du secteur disponible à temps plein, principalement au regard du volume de travail et des coûts de mise en œuvre du service.

Critères à prendre en considération avant de choisir un partenaire outsourcing

Ne pas prendre la décision en pensant uniquement au coût !

Les leaders de la logistique d’aujourd’hui visent plus l’efficacité que l’efficience, ceci parce que les organisations les plus modernes et compétitives ont une longueur d’avance dans les services partagés, car elles jugent impraticable le rapport coût/efficacité débat, mais poursuivent des améliorations de la qualité.

Les clients d’aujourd’hui sont devenus si exigeants qu’en fin de compte, ce qui compte le plus pour eux, c’est ce qu’ils livrent et non comment ils le livrent. En pratique, ce n’est pas l’efficacité qui doit primer, mais la satisfaction du client et l’atteinte des objectifs commerciaux.

Votre objectif principal doit être l’innovation 

Avant l’externalisation, les responsables logistiques doivent réfléchir à ce qui suit : si je prends la décision, je dois analyser quels autres avantages l’outsourcing peut amener à mon entreprise à moyen et long terme.

Il est important d’évaluer les ressources dont dispose le candidat et dans quelle mesure il peut transférer ces connaissances pour dynamiser mon entreprise.

Par exemple, si nous pensons à une entreprise qui commercialise des produits tangibles, il est pratique de considérer que l’externalisation des services de livraison peut fournir à l’entreprise un contexte objectif et rationnel pour comprendre la performance du service d’expédition d’un point de vue extérieur.

De plus, confier à un partenaire externe la responsabilité de la tâche complexe d’appliquer les meilleures pratiques de gestion aura un impact positif sur la capacité du service rendu au client final, ce qui se traduit par un différenciateur concurrentiel.

Ne jamais recourir à l’externalisation pour résoudre des problèmes internes

Fillipo Passerini est l’actuel officier en mission spéciale de P&G, et lorsqu’il était président de Global Business Services de la même entreprise, il a réussi à économiser 800 millions de dollars grâce à un modèle économique unique et révolutionnaire dans l’industrie des services partagés.

La clé du succès selon Passerini lui-même était qu’il s’est concentré sur l’externalisation, mais une fois qu’il a ajusté et optimisé les processus internes de P & G :

« Premièrement, nous maximisons notre capacité interne pour réduire les coûts et améliorer la qualité de service. En consolidant et en standardisant nos services, nous avons ouvert la voie à une transition en douceur, dans laquelle nous avons pu profiter de la production à grande échelle et de l’expertise unique de nos partenaires d’externalisation. C’est ainsi que nous sommes en mesure de négocier des accords attractifs et mutuellement avantageux pour les deux parties ».

Pour finir…

Sur la base de ces trois points passés en revue, la clé pour toute entreprise est de prendre la décision d’externaliser ses processus sur la base de critères multiples, et en impliquant toujours tous les départements.

De cette façon, les alternatives seront évaluées sous différents angles et pas seulement à partir de la réduction des coûts et/ou des améliorations opérationnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

89 + = 92