defiscalisation
Fiscalité

Les moyens les plus simples pour un ménage de défiscaliser

Le principal objectif des lois de défiscalisation reste d’encourager les particuliers et les investisseurs à effectuer des placements là où l’État ne souhaite pas encore investir. Toutefois, défiscaliser permet aussi de réduire ses taxes et impôts sur le revenu afin de réaliser quelques économies. Pour votre ménage, vous disposez de multiples options pour défiscaliser. Vous trouverez ici les solutions les plus simples.

Solution traditionnelle de défiscalisation : l’investissement immobilier

De tous les moyens mis à la disposition des ménages pour réduire leurs impôts, celui-ci demeure sans doute le plus apprécié aujourd’hui. En effet, l’investissement immobilier permet de bénéficier de grandes réductions en fonction du dispositif choisi. Pour en profiter, vous devez donc acquérir avant tout un bien immobilier. Nous vous recommandons de consulter le média d’actualité sur l’immobilier et le patrimoine ideal-investisseur.fr afin de prendre les bonnes décisions pour vos placements. En bref, voici les principaux dispositifs qui vous permettront de défiscaliser :

  • Le dispositif Pinel : il concerne les biens immobiliers neufs et garantit entre 12 %, 18 % et 21 % de réduction selon la durée ;
  • Le dispositif Malraux : il offre une réduction d’impôts en fonction de l’enveloppe de travaux à réaliser et favorise donc les investisseurs dans l’immobilier réhabilité ;
  • Le déficit foncier : ce système permet aux propriétaires des immobiliers locatifs de déduire jusqu’à 10 700 € par an de déficit de leurs revenus imposables ;
  • Le dispositif Censi-Bouvard : il donne droit à une réduction d’impôt d’environ 11 % du coût d’achat d’un logement.

 

Les moyens de défiscalisation liés au foyer

Pour bénéficier d’une baisse des impôts, les ménages peuvent aussi opter pour d’autres solutions de défiscalisation pratiques. C’est le cas notamment des travaux d’économie d’énergie ainsi que des emplois et services à domicile.

Les avantages fiscaux des travaux d’économie d’énergie

Précédemment appelé Crédit d’Impôt Développement Durable (CIDD), le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) permet depuis le 1er septembre 2014 de baisser considérablement certains impôts. Ce dispositif concerne principalement les dépenses liées à la rénovation énergétique dans une résidence achevée depuis plus de deux ans. Ainsi, si votre ménage entreprend des travaux de rénovation, il pourra déduire de ses impôts une partie de toutes les dépenses. Ceci représente jusqu’à 30 % du montant des dépenses. Mais un plafond de dépense s’impose dans deux cas : 8000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple. De même, pour profiter de ce système de défiscalisation, les travaux de rénovation doivent être réalisés par une entreprise certifiée RGE.

Les avantages des emplois et services à domicile

Lorsque vous recourez aux emplois à domicile et surtout aux services à la personne, vous pouvez également bénéficier d’une réduction d’impôt (un crédit d’impôt). Mais ces services doivent être de caractère privé, personnel et familial, permanent ou temporaire, à temps complet ou temps partiel. C’est notamment le cas du service de garde d’enfant, du soutien scolaire, des travaux de jardinages, etc. Ici, la baisse de l’impôt peut atteindre 50 % des dépenses globales, mais dans une limite de 12 000 euros par an + 1500 euros par enfant à charge (dans la limite totale de 15 000 euros).

Les moyens de défiscalisation originaux

Pour profiter d’une baisse des impôts de votre ménage, vous pouvez aussi opter pour un investissement dans une PME. En effet, les placements dans le capital des PME ou de sa propre entreprise garantissent une réduction d’impôt de près de 18 %. Mais ici, les versements sont plafonnés à 50 000 euros pour les célibataires et à 100 000 euros pour les couples. Toutefois, les versements qui excèdent cette limite peuvent être reportés sur l’impôt sur le revenu des cinq prochaines années. Vous pourrez investir dans une PME au moment de la constitution de la société ou bien lors d’une augmentation de capital.

Comme autre astuce, transférer des revenus vers vos enfants pourrait aussi vous permettre de réduire vos impôts. Les versements prendront alors la forme d’une donation temporaire d’usufruit, ce qui vous aidera à réaliser une économie d’impôt variable (jusqu’à 60 %) en fonction de leur tranche marginale d’imposition.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 7 = 2