vpn et proxy
Technologie

Quelles sont les différences entre un proxy et un VPN ?

En ces temps où les internautes sont de plus en plus préoccupés par la sécurité et la vie privée, il se peut qu’en approfondissant ces questions, nous tombions sur deux technologies (« VPN » et « proxy ») qui peuvent nous sembler similaires à bien des égards, mais dont les différences sont tout à fait significatives.

Il est certain que ces deux technologies nous permettent de nous connecter à des ordinateurs distants, ce qui facilite le masquage de notre adresse IP. Mais selon l’usage spécifique que nous voulons faire de cette fonctionnalité (contourner les blocages géographiques, éviter la cybersurveillance), nous serons plus intéressés par l’un ou l’autre.

Ceci est un proxy

Lorsque nous naviguons sur le web, notre ordinateur se connecte généralement directement au serveur du web que nous visitons et télécharge la page en question pour que nous puissions la consulter.

Mais lorsque nous nous connectons via un proxy, nous utilisons le proxy comme intermédiaire pour tout le trafic web, de sorte que nous envoyons notre demande de consultation du proxy, le proxy l’envoie au site web que nous voulons visiter, et lorsqu’il répond au proxy, le proxy nous envoie toutes les informations pour que nous puissions consulter le site web.

En ce qui concerne le serveur, ce n’est pas l’adresse IP de l’utilisateur qui accède au web, mais celle du proxy. Cela, en plus de nous accorder l’anonymat, nous permet de contourner les restrictions de contenu basées sur la géolocalisation : si nous essayions d’utiliser un compte Netflix français depuis les États-Unis, la plateforme ne le permettra pas. Mais nous éviterions ce problème en accédant par le biais d’un proxy français.

Problème : le serveur proxy connaîtra notre adresse IP. Si le service de proxy n’est pas fiable, nous nous serons cachés des uns uniquement pour nous exposer aux autres.

Et voici ce qu’est un VPN !

Comme le proxy, un VPN gratuit ( Réseau privé virtuel ) est aussi un serveur qui achemine notre trafic en ligne. Mais là où le proxy n’achemine que les demandes d’une seule application (généralement le navigateur web), un service VPN est capable de le faire avec tout le trafic de notre réseau.

Et il ne se contente pas de l’acheminer : il le fait passer par des tunnels. Ainsi, tout le trafic qui circule entre le VPN et le serveur sera crypté et authentifié (à l’aide des protocoles TLS ou IPSec).

C’est important car lorsque le proxy nous rend simplement anonymes mais laisse la porte ouverte aux criminels ou aux autorités publiques pour intercepter notre trafic (c’est-à-dire nos identifiants d’accès, l’historique de navigation, etc.), un VPN nous protège contre cette situation. En gros, chaque fois que vous avez besoin d’ajouter une couche de sécurité supplémentaire. Les VPN sont très utiles si nous effectuons des achats en ligne ou si nous allons envoyer ou recevoir des données sensibles, telles que des informations d’identification, des données de carte de crédit et toutes sortes d’informations confidentielles. D’autre part, en créant un tunnel crypté à partir de l’appareil, les VPN sont extrêmement utiles dans les cas où nous devons naviguer sur des réseaux non sécurisés, comme les réseaux publics ou ouverts.

 

En résumé, si vous avez juste besoin de cacher votre adresse IP ou de faire croire à un site web que vous vous connectez d’ailleurs, un proxy est suffisant et assurément très simple. Cependant, si vous voulez surfer en toute sécurité et empêcher que votre trafic soit vu par d’autres personnes, vous avez besoin d’un VPN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 1 =