Aujourd'hui tout est plus ou moins informatisé, géré par des algorithmes… enfin c'est ce que l'on croit ! Certes nous avons fait des bonds en avant extraordinaires grâce aux dernières avancées technologiques en matière d'écrans tactiles et de téléphonie mobile, de développement de logiciels et d'amélioration de la gestion des entreprises de tous secteurs, comme de diffusion d'informations et de développement de la formation professionnelle et universitaire. Mais nous sommes loin d'avoir encore vu tout le potentiel dont regorge les centres de recherche dans les domaines de l'électronique et du numérique.

La science-fiction à portée de main

On n'arrête plus de rêver à des développements encore pus extraordinaires, maintenant que l'on sait que la réalité est capable de rejoindre la fiction. On possède en effet aujourd'hui des objets que les auteurs des années 1950 avaient imaginés et placés entre les mains de leur héros dans les grands romans qui ont fait de la science-fiction un genre littéraire à part entière. Quels seront les prochains produits électroniques innovants ? On ne le sait pas encore et c'est pour cela que l'avenir est excitant à souhait, pour ceux qui aiment imaginer que ces technologies sont là pour nous rendre la vie meilleure.

Fuite vers l'avant ou retour aux sources ?

Il y a dans nos sociétés occidentales modernes des franges de la population qui, pourtant, sont effrayées par ces nouvelles technologies et tous ces produits novateurs que l'on trouve sur le marché. Pour elles il conviendrait que nous freinions cette évolution fulgurante de façon à revenir à des préoccupations plus basiques concernant le développement de l'humanité et le respect de l'environnement. Mais qui a dit qu'il n'était pas possible d'envisager les deux à la fois ? Les technologies sont aussi mises à profit pour des buts tout à fait louables, qu'il s'agisse de la détection des nappes phréatiques et la construction de puits, ou bien de la mise au point d'outils d'analyse de l'impact de l'industrialisation sur l'environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *