Une attaque par déni de service est une attaque informatique qui a pour but de rendre indisponible un service et d'empêcher les utilisateurs légitimes d'utiliser ce même service. On parle de déni de service distribuée (ddos) dès lors que ces attaques se font à partir de plusieurs sources.

Comment surviennent-elles ?

Il y a plusieurs facteurs qui sont la source de ces attaques, qui ont pour but de mettre hors ligne un serveur.

  • L'inondation d'un réseau
  • la perturbation de connexion entre deux machines
  • l'obstruction d'accès à un service
  • l'envoi de milliard d'octets vers une box internet

Au vu du nombre toujours plus important d'échanges commerciaux sur le web, les pirates informatiques font d'avantages pression par le biais de déni de service distribuée. Les entreprises font alors face à une véritable armée de « soldats » contrairement au premier temps où il ne s'agissait que d'un seul attaquant. Protéger un périmètre ne suffit plus, il vous faut sécuriser l'infrastructure de serveur.

Comment y faire face ?

C'est pas moins de 720 millions de tentatives de piratage par jour et à travers le monde, et une perte de pas moins de 9 millions de dollars pour les entreprises pour un an. Bénéficier d'une bonne protection contre les ddos est primordiale pour votre site internet. Les attaques étant de plus en plus sophistiquées, il est capital de bénéficier d'alerte automatique, d'absorption du trafic ddos qui permettront une rapidité de réaction pour contrer les attaques en cours et prévenir les dommages causés par ces attaques. Allier surveillance, alerte et protection sont la garantie d'une bonne solution contre les ddos à travers un cloud qui offre une capacité intégrée évolutive et une portée mondiale. Qu'il s'agisse d'un site internet, d'applications ou encore de votre serveur, le choix de votre protection est un enjeu crucial qu'il ne faut pas négliger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *