installation pompe à chaleur
Maison

Tout savoir sur le fonctionnement d’une pompe à chaleur

Les pompes à chaleur sont utilisées pour réguler efficacement la température à l’intérieur d’une maison ou d’une pièce. C’est un système qui consomme très peu d’énergie, surtout si on le compare aux autres systèmes de chauffage qui utilisent des combustibles fossiles. Elle présente également la caractéristique de produire une énergie propre, qui n’émet aucun type de gaz ou de déchets susceptibles d’aggraver l’effet de serre. Vous êtes curieux de savoir comment fonctionne ce type de système à haut rendement énergétique ? Dans cet article, nous allons vous dire tout : le fonctionnement d’une pompe à chaleur, ses avantages ainsi que les différents types et ce qu’il faut savoir pour prolonger sa durée de vie. N’attendons plus, commençons !

Comment fonctionne la pompe à chaleur ?

Le fonctionnement de la pompe à chaleur est basé sur le changement de pression d’un fluide stocké à l’intérieur de l’appareil. Lorsqu’un fluide est soumis à une pression élevée, sa température augmente et il contient une plus grande quantité d’énergie.

Pièces d’une pompe à chaleur

Les différentes parties d’une pompe à chaleur qui assurent son fonctionnement sont les suivantes. Un fluide frigorigène est stocké à l’intérieur d’une pompe à chaleur et passe par différentes parties de la pompe à chaleur :

  • L’évaporateur : dans cette première partie, le fluide frigorigène est froid au départ et donc à l’état liquide. Le dispositif absorbe la chaleur d’une source externe, de sorte que le liquide devient gazeux.
  • Compresseur : le gaz entre dans le compresseur à basse pression, où la pression augmente progressivement. Cette augmentation de la pression entraîne une augmentation de la température du gaz.
  • Condenseur : le gaz à haute pression et température cède son énergie à l’extérieur (air ou eau) et le fluide frigorigène retrouve son état liquide initial.
  • Valve : la pression est supprimée afin que le liquide retrouve ses conditions initiales et puisse à nouveau absorber la chaleur de l’extérieur, relançant ainsi le cycle.
  • Inverseur de cycle : si vous souhaitez que la pompe à chaleur soit utile toute l’année, et pas seulement en hiver, il est possible d’inverser le cycle. Ainsi, selon le même processus, l’appareil prélève la chaleur à l’intérieur de votre maison et la remplace par de l’air frais.

installation pompe à chaleur

Les avantages d’une pompe à chaleur

Nombreux sont les avantages offerts par l’utilisation d’une pompe à chaleur si on parle que de l’économie et de sa durabilité.

Les utilisateurs ont affirmé qu’une pompe à chaleur est durable car elle utilise des sources d’énergie renouvelables. Un appareil préféré des écologistes ou des protecteurs de l’environnement, les pompes à chaleur sont non polluant. En effet, son utilisation réduit considérablement les émissions de CO2.

C’est également une référence en termes d’efficacité puisqu’il peut transférer beaucoup plus d’énergie qu’il n’en consomme. Comme nous l’avons mentionné, la pompe à chaleur garantit une économie considérable pour ceux qui sont à la recherche de meilleure solution pour minimiser sa consommation d’énergie quotidienne. En effet, une faible consommation d’énergie réduit les factures d’énergie. Par ailleurs, sa polyvalence permet le chauffage, le refroidissement de l’eau chaude sanitaire.

Types de pompes à chaleur

Il existe différents types de pompes à chaleur en fonction de la source de chaleur initiale :

  • Pompe à chaleur air/air : elle exploite l’énergie contenue dans l’air extérieur pour chauffer ou refroidir l’air à l’intérieur de la maison ou des locaux.
  • Pompe à chaleur air/eau : utilise à nouveau l’énergie contenue dans l’air, mais cette fois pour chauffer de l’eau.
  • Pompe à chaleur eau/eau : extrait l’énergie des eaux souterraines pour échanger la chaleur avec l’eau de la maison.
  • Pompe à chaleur géothermique : cette fois, l’énergie est extraite du sol, qui est à une température constante.

Les deux dernières pompes à chaleur sont des cas assez exceptionnels, car leur installation requiert des caractéristiques très spécifiques. Dans le cas de la pompe à chaleur eau/eau, il est nécessaire de disposer d’une nappe phréatique à proximité de laquelle l’installation doit être raccordée. Ce n’est pas un type de pompe à chaleur qui est souvent installé en raison de la difficulté d’accès à une telle zone.

Il en va de même pour les pompes géothermiques, qui extraient la chaleur du sous-sol. L’installation peut être assez complexe, ce qui augmente également le prix. Dans les deux cas, si la pompe à chaleur est destinée à fournir de l’énergie à une communauté de voisins ou à un bâtiment situé au centre d’une ville, ces options ne sont pas envisagées.

La grande majorité des ménages qui installent une pompe à chaleur optent pour l’aérothermie. C’est une pompe à chaleur air-air, pour acclimater leur maison et obtenir une température confortable quelle que soit la période de l’année.

Si vous avez décidé d’installer ce type d’équipement ou si vous en avez déjà un chez-vous, n’oubliez pas que vous devez effectuer un entretien régulier pour vous assurer qu’il reste aussi efficace qu’avant. Et il est souvent conseillé de faire appel à des professionnels pour ce faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

33 − 24 =