aérer maison
Maison

Le purificateur d’air et d’autres moyens d’améliorer la qualité de l’air intérieur

Les embouteillages, les fumées industrielles, la cigarette, le vapotage… ce ne sont là que quelques-unes des images qui nous viennent à l’esprit lorsque nous pensons à la pollution de l’air. Mais qu’en est-il de la pollution de l’air intérieur ? Vous arrive-t-il de penser à la sécurité de l’air à l’intérieur de votre maison et/ou de votre lieu de travail ? Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’air intérieur peut être jusqu’à quatre fois plus pollué que l’air extérieur. Les particules de pollution sont en effet piégées à l’intérieur, notamment en période de froid où les volets sont majoritairement fermés.

Les polluants de l’air peuvent aller des contaminants apportés de l’extérieur par vos animaux domestiques aux fuites de gaz, potentiellement mortelle. Le monoxyde de carbone est un polluant atmosphérique courant résultant du gaz naturel qui s’échappe dans votre maison sans être brûlé. Les vieilles maisons peuvent contenir de l’amiante et des particules de plomb, qui peuvent endommager les poumons lorsqu’elles sont libérées dans l’air.

Dans les salles de bains et les cuisines, les moisissures peuvent devenir une nuisance lorsque le taux d’humidité est généralement plus élevé que dans le reste de votre maison. Enfin, les produits de nettoyage et d’entretien, les peintures, les revêtements et certains matériaux que l’on retrouve dans les meubles peuvent également entamer la qualité de l’air que vous respirez à la maison. Voici nos conseils pour remédier à la situation.

Optez pour un bon purificateur d’air

Doté d’un filtre HEPA, d’un pré-filtre et d’un filtre à charbon activé, le purificateur d’air sera votre allié au quotidien pour améliorer la qualité de l’air que vous respirez. Il va neutraliser et/ou éliminer les particules pathogènes (virus, bactérie), les allergènes (pollen, squames des animaux domestiques, acariens, poussière), les spores des moisissures qui se retrouvent en suspension dans l’air ainsi qu’une partie des mauvaises odeurs qui circulent dans la maison. Les purificateurs d’air dotés d’un filtre HEPA vont éliminer, au moins, 99,95 % des particules nuisibles avec un diamètre supérieur à 0,3 micron. Parcourez ce guide pour trouver le meilleur purificateur d’air en fonction de votre besoin : https://www.savoir-avant-achat.com/purificateur-air/.

Remplacer votre filtre à air

Les systèmes de climatisation fonctionnent en permanence pour donner à votre maison une température parfaite tout au long de l’année. Ils vont également filtrer certains des polluants atmosphériques les plus courants, et leurs filtres à air finissent par se remplir et cessent de remplir leur fonction. Non seulement cela nuit à la qualité de l’air intérieur, mais cela use également le système de climatisation, ce qui peut entraîner des réparations coûteuses. Veillez donc à changer régulièrement vos filtres à air ou à souscrire un contrat d’entretien de la climatisation qui prévoit normalement le changement des filtres, surtout si vous êtes allergique ou si vous vivez dans une zone urbaine où le niveau de pollution est élevé.

N’oubliez pas les autres filtres à air

Le filtre de votre climatiseur n’est pas le seul élément à entretenir pour maintenir un environnement domestique sain. Si vous voulez vraiment améliorer la qualité de l’air dans votre maison, assurez-vous de vérifier les filtres de vos autres appareils ménagers. Votre aspirateur, votre sèche-linge et les bouches d’aération de votre cuisine doivent tous être inspectés et entretenus périodiquement. Il est recommandé de nettoyer ou de remplacer ces filtres ménagers courants tous les semestres, au moins.

Vérifiez vos conduits d’air

Les conduits d’air sont chargés de distribuer l’air chaud et froid dans toute la maison, en assurant une température confortable dans chaque pièce. Mais les conduits qui ne sont pas installés correctement ou qui sont pas ou mal entretenus peuvent distribuer les contaminants d’une pièce à l’autre. Avec le temps, la poussière, les squames et même les moisissures peuvent s’accumuler dans vos conduits, ce qui réduit la qualité globale de l’air.

Gardez vos tapis et moquettes propres

Les tapis et les moquettes font plus qu’accroître le confort de votre maison. Ils agissent comme leurs propres filtres à air, en emprisonnant la poussière et d’autres particules dans leurs nombreuses fibres. Nettoyez vos tapis et moquettes chaque semaine et ils continueront à faire ce travail de rétention des particules pour vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 44 = 51