Maison

Les revêtements de sol antistatiques pour votre sol

Il existe différents choix de revêtement pour sol. Certaines sociétés industrielles privilégient les peintures pour sols industriels. Ces dernières, en plus de conférer plus d’esthétisme aux locaux, permettent d’effectuer le marquage au sol. Le but est de fournir des indications sécuritaires aux travailleurs sur les zones présentant un potentiel danger. Par ailleurs, on distingue encore les revêtements de sol antistatiques. Ce type de revêtement vise à permettre l’utilisation d’éléments qui présentent une sensibilité face à l’électricité statique. Ces revêtements se doivent d’être très résistants face la chaleur ou encore aux produits acides. Ils sont privilégiés par les structures hospitalières, mais également par les usines.

Principes entourant le revêtement de sol anti-statique

La notion d’antistatique fait généralement l’objet d’une mauvaise compréhension. Lorsque les utilisateurs font part de leur besoin d’avoir un sol antistatique, ils sont à la recherche d’un sol capable d’éliminer les effets de l’électricité statique. Ou encore, d’un sol qui est conducteur, c'est-à-dire un revêtement ESD.

Grâce à ce type de revêtement antistatique, vous aurez la latitude de travailler sur du matériel qui pourrait être détérioré par une charge électrostatique. Cela permet donc de sécuriser vos manipulations. Les revêtements antistatiques sont donc particulièrement recherchés dans le domaine de l’industrie. Et cela, qu’il s’agisse du secteur médical, des hydrocarbures, des télécommunications et réseaux… 

Par ailleurs, quand on parle de propriétés antistatiques, cela est en liaison avec une échelle de résistance électrique allant de 10 à 9, mais également de 10 à 11. En d’autres termes, le sol sera rendu incapable de produire de l’électricité statique. Et c’est cela le bon côté d’un sol antistatique : c’est qu’il n’aggrave pas les probabilités d’augmentation de décharges. Mais pour diminuer le degré de charge disséminé au niveau du corps, il faudra utiliser un dissipateur ou encore un conducteur.

Le tapis antistatique

Le tapis antistatique est très efficace pour mettre à couvert le matériel ESD contre toute détérioration. Ce type de tapis est conçu au moyen de caoutchouc et d’un matériau qui sert de conducteur. Le technicien a le loisir de le sectionner pour qu’il puisse adhérer à la surface de la pièce à laquelle il est destiné. 

Le plancher antistatique

Le plancher antistatique convient à différents endroits. Par exemple, les structures bancaires, les laboratoires, les locaux professionnels où l’on fait un usage fréquent des ordinateurs… Ce type de revêtement antistatique est encore privilégié dans les salles de radiologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

29 − = 20