maison
Immobilier

Immobilier : les questions à se poser avant d’acheter son bien

Acheter un bien immobilier, c’est un choix à long terme, c’est d’autant plus important lorsque c’est sa première maison ou son premier appartement par exemple. Cela demande un grand investissement et beaucoup de temps pour préparer son projet. Ainsi, il vaut mieux être prêt, et pour cela il y a quelques questions à se poser avant de se lancer dans son achat.

Est-ce que l’achat est plus intéressant que la location ?

C’est bien la première question à se poser lorsque l’on commence à envisager l’achat. Souvent on commence par des locations en appartements pour faire ses études ou se rapprocher de son lieu de travail, mais ensuite viens la réflexion de l’achat. Louer ne signifie pas toujours perdre de l’argent, il faut prendre le temps de comparer, par exemple dans une ville, les prix à la location et les prix d’achats. Évidemment, l’achat est un investissement à long terme, il devient rentable sur la durée. Bien que la location paraisse moins chère au départ, l’achat est une solution d’avenir.

Combien d’années je compte rester dans le logement ?

Comme on l’a expliqué, l’achat d’un logement est une décision d’avenir, qui se réfléchit sur le long terme. Il faut se rendre compte que l’achat sera intéressant au bout d’un certain nombre d’années, ainsi il faut savoir si vous comptez rester dans la région par exemple. Cela implique d’avoir une situation plutôt stable, et que l’on ne compte pas partir dans quelques années. Dans l’idéal, c’est un choix à faire lorsque l’on a un travail bien installé et que l’on est prêt à y rester pour plusieurs années. Ce n’est pas un luxe que tout le monde peut s’offrir, alors il faut peut-être attendre la stabilité avant de prévoir un achat.

Ce n’est pas non plus idéal de penser que l’on peut louer son bien rapidement après son achat si l’on souhaite s’en aller. En général, on dit qu’il faut attendre au moins 6 ans avant de convertir son logement en location. Si cela permet de payer les mensualités d’un prêt, cela n’aide pas à le rembourser aussi vite que si l’on réside dans son habitation. Il faut prendre en compte aussi la différence entre les prix d’achats et le prix des loyers dans une ville. Ainsi, à Paris, on considère que cette option n’est rentable qu’à partir de 20 ans.

Quel budget prévoir pour acheter le bien de ses rêves ?

La question du prix est évidemment centrale dans le cadre d’un achat immobilier. Tout d’abord, il faut se renseigner sur les prix des logements dans la zone qui nous intéresse. Les prix sont en hausse en cette année d’après crise sanitaire, mais ils ne sont pas les mêmes dans toutes les villes. Parfois, cela peut être intéressant de comparer les prix sur les dernières années et d’estimer si c’est une bonne année pour acheter ou s’il vaut mieux attendre.

En ce qui concerne le budget, cela va dépendre de plusieurs choses. Les prix vont évidemment varier selon le type de biens et sa localisation. Une maison en campagne sera souvent plus abordable qu’en périphérie d’une grande ville par exemple. Le plus simple pour estimer ensuite sa capacité d’achat est de passer par des simulateurs de crédit immobilier. Il est rare que l’on puisse se passer d’un crédit immobilier pour réaliser son achat, surtout si c’est le premier. Ainsi, il faut réussir à épargner à hauteur de vos besoins et cela peut demander soit beaucoup de temps, soit un apport conséquent pour obtenir un crédit intéressant. Il faut prendre cela en compte, un crédit immobilier est une charge à payer sur de nombreuses années.

Comment choisir mon bien ?

Lorsque l’on cherche son premier bien, on peut avoir l’embarras du choix. Il faut réussir à déterminer son besoin en matière de surface et de type de logement. On ne cherche pas le même type de bien lorsque l’on vit seul où que l’on va devenir parent. Il faut prendre en compte son besoin actuel, mais aussi à venir. Si l’on souhaite avoir des enfants à moyen terme, il vaut mieux l’anticiper dans son choix de logement pour ne pas être dans une situation délicate. Dans ce registre, il faut aussi choisir où l’on souhaite acheter. Cela revient à se poser la question de l’endroit où l’on souhaite vivre la majeure partie de sa vie d’adulte. Ce n’est pas un choix qui se fait à la légère, il faut savoir si l’on préfère la ville, la campagne, dans quelle région s’installer, etc. Cela demande de bien réfléchir et d’instaurer un certain nombre de critères pour être sûr de son choix.

Ensuite, concernant le bien en lui-même, il faut aussi se poser la question du bâtiment. Est-ce que l’on préfère acheter un appartement pour être au plus proche de la ville ou plutôt une maison ancienne si on aime le charme rustique. Cela dépend vraiment des envies, mais aussi des budgets. En France, on peut trouver les deux, mais selon son emplacement, on va préférer des appartements de standing ou plutôt des grandes maisons. Il faut également savoir si l’on souhaite acheter du neuf ou de l’ancien. Les logements neufs sont généralement mieux équipés et mieux isolés, ce qui est un avantage, mais ils peuvent coûter plus cher à l’achat. Un logement ancien lui sera peut-être moins cher, mais il faudra prendre en compte des travaux de rénovation.

Est-ce que je veux faire des travaux dans mon logement ?

La question est importante. Comme nous l’avons expliqué, lorsque l’on achète un logement qui n’est pas neuf, il faut se préparer à faire des travaux. Cela concerne soit de la rénovation, de la mise aux normes ou simplement des installations plus modernes. Les travaux peuvent être obligatoires selon les logements et c’est un coût à prendre en compte. En plus, il vaut mieux être bricoleur si l’on s’engage dans ce type de choix. C’est un avantage financier si l’on est capable de rénover soi-même son logement. C’est aussi rentable sur le long terme, par exemple sur le plan de l’isolation, avec les nouvelles normes, on peut économiser en énergie et faire des économies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

7 + 1 =