Travailler sur un toit, un échafaudage ou effectuer un travail sur cordes suspendu le long d’une paroi constitue une activité à risques. Les chutes liées au travail en hauteur sont la deuxième cause d’accidents du travail mortels après les accidents de la circulation. C’est pourquoi il est primordial d’anticiper ces prise de risques à travers la formation et les équipements adéquats.

La formation pour améliorer les comportements

Afin d’éviter tout accident grave, il est important de travailler sur le comportement des personnes concernées par le travail en hauteur. Tout comme les accidents de la route, une sensibilisation en amont est essentielle dans la prévention des risques. Evidemment, le personnel devra être formé et savoir se sécuriser dans le cadre de la protection individuelle, maîtriser leur équipement (notamment dans le cadre d’un travail sur cordes) et savoir porter secours aux autres membres du personnel en cas d’évacuation d’urgence.

Mais la formation ne fait pas tout. L’attitude et la vigilance à chaque instant prennent une part importante dans l’anticipation des accidents et la prise de risques.

La chute d’objets, un élément important

Le tout premier risque pour un travailleur en hauteur est la chute. Mais il faut également penser au risque de blessure du personnel ou d’un passant qu’impliquerait la chute d’un objet. Quels que soient sa taille et son poids, un objet peut devenir une arme en chutant de plusieurs centaines de mètres et blesser gravement la personne qui se trouve en dessous. C’est pourquoi chaque membre de l’équipe doit faire preuve d’une extrême vigilance quant à la sécurisation de son matériel, les surfaces qu’il est amené à travailler et l’automatisation de ses gestes qui amène au fil du temps une perte de concentration.

Ces travailleurs de l’extrême, qui interviennent dès que l’accès est difficile, risquent leur vie au quotidien. Ils sont amenés à travailler dans différents domaines d’activités : secteur du BTP, monuments historiques, événementiel et tout type de nettoyage en hauteur.

2 thoughts on “Prévenir les risques du travail en hauteur”

  1. Les formations de cordiste pour les travaux en hauteur permettent également de réduire les risques. Il est indispensable de diminuer progressivement le taux d’accidents grâce à des audits sur les risques. Il existe une entreprise qui propose ce type de formation à La Rochelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *