devenir agent commercial
Entreprise

Devenir agent commercial indépendant : bonne ou mauvaise idée ?

Si vous n’êtes plus satisfait par votre situation professionnelle, une réorientation en tant  qu’agent commercial indépendant pourrait vous convenir. Cette nouvelle opportunité de carrière pourrait répondre à vos attentes. Avant de vous lancer dans cette voie, vous devez toutefois vous renseigner sur le statut d’agent commercial indépendant, le rôle et les qualités pour exceller.

Devenir agent commercial indépendant

Le cadre juridique de l’agent commercial

Un agent commercial indépendant est un travailleur non salarié.Pour exercer son activité professionnelle, il signe un partenariat avec une agence immobilière ou un réseau. Il perçoit ensuite un pourcentage des honoraires de la vente. En général, il se situe autour de 70 % avec une agence immobilière et 50 % avec un réseau immobilier.

 

Dans le cadre de sa profession, il se base sur le code du commerce. Une inscription au registre spécial des agents commerciaux est obligatoire pour pouvoir se lancer dans cette nouvelle carrière.

 

Pour exercer sa profession dans un cadre légal, le mandataire immobilier ou agent commercial indépendant doit suivre la loi Hoguet du 2 janvier 1970 qui lui interdit de rédiger des actes sous seing privé, de prodiguer des conseils juridiques ou de récolter des fonds.

Le statut de l’agent commercial indépendant

Un agent commercial fait partie des professions libérales immobilières. Bien souvent, la micro-entreprise représente la forme la plus pratique pour exercer cette profession. En effet, ce statut assure de payer des charges sociales en fonction du chiffre d’affaires réalisé. Par conséquent, si vous n’avez pas de gain, vous n’aurez rien à régler.

 

Lorsque vous entrez des mandats, vous serez ravi de n’avoir que 22 % de charges sociales à assumer. Tant que vous ne dépassez pas les 70 000 euros de chiffre d’affaires annuel, vous pourrez profiter de ce statut.

Le régime fiscal et social

Ces professionnels de l’immobilier voient leur chiffre d’affaires imposé au titre des bénéfices non commerciaux. L’impôt sur le revenu est à verser en fonction des ressources de l’année précédente. Les cotisations sociales sont à verser à la sécurité sociale des indépendants.

 

Les missions de l’agent commercial en immobilier

Avant de vous lancer dans cette carrière, vous devez connaître les missions qui incombent à ce professionnel de l’immobilier :

 

  • La prospection de nouveaux biens immobiliers à proposer à la vente ou à la location
  • Développer un portefeuille diversifié de biens sur son secteur
  • Informer le vendeur du prix idéal pour son bien
  • Faire visiter les biens en vente
  • Donner des conseils commerciaux, juridiques ou de mise en valeur du bien
  • Communiquer pour trouver des acquéreurs qualifiés
  • Négocier entre les deux parties afin de trouver un accord
  • Préparer le dossier de vente pour finaliser la vente auprès du notaire
  • Accompagner acheteurs et vendeurs du compromis de vente à la signature de l’acte authentique
  • etc

 

Un bon mandataire immobilier est surtout réputé pour ses conseils et sa loyauté. En effet, il doit s’impliquer complètement jusqu’à la signature de l’acte authentique de vente. Son accompagnement assure que la transaction soit réalisée dans les meilleures conditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 32 = 42