Entreprise

Comment les collectivités garantissent-t-elles la sécurité des usagers ?

S’il y a bien un secteur dans lequel les collectivités sont attentives, c’est celui de la sécurité des usagers. C’est d’autant plus vrai depuis ces dernières années avec la menace terroriste toujours présente. Ainsi, elles ont su se tourner vers des entreprises spécialisées en mobilier urbain pour de l’équipement spécialement conçu pour les manifestations événementielles. 

Zoom sur la sécurité des usagers 

Dans les communes, et plus spécifiquement dans les grandes villes, la sécurité des usagers reste le point noir des collectivités. Et depuis ces dernières années, elles n’ont pas hésité à renforcer le dispositif, notamment autour des manifestations événementielles. Ainsi, elles peuvent évidemment compter sur le déploiement des effectifs de police pour de l’encadrement et d’éventuels contrôles de routine. 

Mais plus spécifiquement, elles ont fait appel à des entreprises spécialisées dans du mobilier urbain pour étayer leurs stocks. Par exemple, on pense à des portiques de sécurité qui seront capables de détecter tout objet dangereux dans une zone de rassemblement. Mais on pense également à la barrière de sécurité vauban légère et maniable et surtout, qui permettra de délimiter la zone en limitant le flux de visiteurs. 

De l’innovation côté sécurité 

Mais face aux récents événements, et notamment la menace terroriste toujours présente, les collectivités ont également misé sur l’innovation. Par exemple, nombreuses sont les villes à mettre de plus en plus fréquemment en place des plots de béton à l’entrée des zones piétonnes. On pense également à ce système de vidéo-surveillance capable de détecter les émotions dans des zones à risques.

Ainsi, des algorithmes seraient capables de reconnaître des situations de stress ou d’angoisse potentiellement dangereuses avec le déploiement automatique et immédiat d’agent de sécurité sur une zone de tensions. Pour le moment à l’essai, ce sont des dispositifs novateurs qui viennent s’ajouter par exemple à celui de la reconnaissance faciale dans certaines villes de France. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + 1 =