Le métier d’IOBSP a le vent en poupe. Cet intermédiaire des opérations bancaires et services de paiement est convoité par de nombreux établissements de crédit. En quoi consiste-t-il exactement ? Quelles sont les perspectives de ce métier ? Zoom sur l’IOBSP et les atouts qu’il renferme.

Bien comprendre le métier d’IOBSP

L’IOBSP, Intermédiaire en Opérations Bancaires et Services de Paiement, regroupe un ensemble de professions. Il désigne un professionnel qui sert d’intermédiaire bancaire et financier entre un particulier ou professionnel et un établissement de crédit.  Avec le statut de commerçant, l’IOBSP agit pour le compte d’un donneur d’ordre. Il intervient entre deux parties et facilite la réalisation d’une opération bancaire.

Le domaine de compétences de l’IOBSP

Plusieurs métiers et domaines de compétences sont regroupés au sein du sigle IOBSP. L’intermédiaire peut être spécialisé en courtage immobilier, en courtage de crédit à la consommation ou encore en courtier en rachat de crédit. Avec la hausse des crédits en France, le courtier en rachat de crédit est actuellement le type de profil le plus prisé. 

Bénéficiez d’une formation IOBSP

Devenir intermédiaire en opérations de banque et services de paiement nécessite de suivre une formation spécifique. Et pour prétendre être un courtier en crédit ou encore un mandataire en prêt immobilier, il est préférable que votre formation soit certifiée ORIAS. 

En prenant attache avec un organisme spécialisé, vous serez en mesure de bénéficier d’une formation IOBSP complète et de qualité. Elle vous permettra d’acquérir et/ou renforcer vos connaissances juridiques, financières et techniques.

De plus, avec un accompagnement personnalisé, vous serez en mesure de maîtriser au mieux l’environnement économique français. Avec des cours dispensés par des professionnels chevronnés, l’apprenti courtier pourra acquérir des qualifications en matière de crédit immobilier, de crédit à la consommation ou encore de crédit professionnels. De plus, des connaissances approfondies en matière de banque, de finance et d’assurance permettront de renforcer les capacités de l’apprenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *