Le drop shipping permet à qui le souhaite de démarrer une activité commerciale en ligne rapidement et sans avoir à débourser énormément.  Grâce à la croissance très importante du commerce sur internet, il est possible de devenir revendeur, sans avoir de stocks et sans gérer tous les problèmes liés à la logistique. Zoom sur cette activité florissante.

Débuter en e-commerce

Le premier choix à faire concerne celui du site qui abritera votre commerce. C'est là que vos clients pourront consulter l'ensemble des produits que vous proposez à la vente. Des CMS gèrent les affichages de photos, de descriptions, de prix…. Citons parmi les deux plus importants WordPress et PrestaShop. Ensuite, il faudra déterminer quelle solution de paiement en ligne est à mettre en place. Cette étape nécessite un peu de temps, car les consommateurs se montrent prudents et accordent davantage leur confiance à certains systèmes plutôt qu'à d'autres. Sans oublier, entre autres réjouissances, le choix de l'hébergeur et celui du nom de domaine.

Pour avoir une affaire qui roule, il est conseillé de s'intéresser à des niches. C'est-à-dire des secteurs pour lesquels il existe une forte demande, et pas, ou peu, d'offres. Pour trouver ces aubaines-là, Google Trends et l'outil de planificateurs de mots-clés fournissent une aide considérable.

Concernant le choix du fournisseur, le test reste la meilleure des évaluations. Il permet de mettre en lumière la barrière de la langue, les délais de livraison ou encore les conditions de retour. 

Une expertise qui ne s'invente pas

Vendre sur internet attire beaucoup les entreprises, et les particuliers n'hésitent plus à se lancer. Pourtant, faire vivre son business en ligne demande quelques compétence bien spécifiques. Pour donner un ordre idée, 66% des sites français ont généré en 2014 moins de 30 000€ de chiffres d'affaires, pour un total de 164 000 sites marchands ! Soit moins de 3 000€  par mois pour chacun d'entre eux. Car s'il peut paraître à première vue intéressant de ne pas avoir de stocks, il faut garder à l'esprit que le fournisseur ne s'occupe que de la production. Le soin de la distribution repose entièrement entre les mains du commerçant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *