dentiste phobie
Autre

La phobie du dentiste : quelles solutions pour vaincre ce mal ?

La phobie du dentiste touche des dizaines de milliers de personnes. Elle est particulièrement handicapante, puisqu’elle oblige à négliger sa santé dentaire. De plus en plus de dentistes se plaignent de l’augmentation des patients névrosés qui viennent chez eux. Cette affection ne cesse de s’accroître depuis quelques années. Comment alors s’en débarrasser ?

La phobie dentaire : qu’est-ce que c’est ?

La phobie dentaire ou odontophobie est une peur exagérée et incontrôlable de tout ce qui a trait aux soins dentaires. Il s’agit d’une forme de phobie sociale, dans la mesure où le patient n’est pas seulement effrayé par la perspective d’avoir mal, mais aussi par la proximité du dentiste ou de ses assistants. Cette peur peut être liée à un traumatisme vécu dans l’enfance ou elle peut apparaître sans raison apparente. Une personne souffrant de phobie dentaire connaît souvent des palpitations, une transpiration abondante, des vertiges, etc.

L’usage du Gaz Meopa pour lutter contre la phobie du dentiste

Les phobies et les troubles anxieux sont courants et ils peuvent être débilitants. Les nouvelles techniques d’anesthésie permettent de traiter les patients de façon confortable et efficace. Le Gaz Meopa est une alternative qui offre un meilleur confort au patient et les effets secondaires sont quasiment inexistants. Le Gaz Meopa est utilisé pour lutter contre l’anxiété et la peur du dentiste. C’est une alternative à l’anesthésie générale pour les patients qui refusent la piqûre, ou qui sont déjà sous anesthésie générale. Il permet de vivre le temps de l’intervention en état d’apesanteur. La sédation implique que le patient ne soit pas au courant de ce qu’il se passe lors de l’intervention et ne ressente aucune douleur. Si vous recherchez d’autres astuces, allez sur www.phobiedentiste.eu.

Les techniques de désensibilisation

On observe aujourd’hui que la majorité des patients qui refusent de se faire soigner ou de se faire suivre par un dentiste le font à cause d’une phobie du dentiste. En effet, les techniques de désensibilisation permettent d’aider les patients à vaincre leur phobie du dentiste. Il s’agit d’un protocole détaillé et précis qui permet au patient de vaincre progressivement sa peur en lui faisant réaliser des exercices de plus en plus difficiles. Le premier stade est une phase pendant laquelle on va expliquer au patient ce qu’on va faire et pourquoi on va le faire, en lui détaillant toutes les étapes du traitement, et surtout en insistant sur les risques, mais aussi sur les bienfaits du soin. Cela permet au patient de comprendre ce qu’on attend de lui et donc de se mettre en confiance.

La sophrologie

La sophrologie est une technique de relaxation et de visualisation. « En quelques séances, le patient apprend à se relaxer pour gérer son stress et sa douleur », indique Christelle Felley-Pilcher, sophrologue. La séance commence par un temps d’exercice respiratoire et musculaire. Une première visualisation mentale est proposée, puis un exercice se fait avec les yeux ouverts en position assise ou allongée, puis un second avec les yeux fermés. « Les exercices sont à faire chez soi pour préparer son rendez-vous chez le dentiste », indique Christelle Felley-Pilcher.

L’hypnose

L’hypnose est une technique très efficace qui aide à surmonter facilement les appréhensions liées à la phobie du dentiste. Cette méthode permet de se détendre, de libérer son esprit et de mieux appréhender le traitement qui est nécessaire. Afin que les effets soient plus durables, l’hypnothérapeute enseigne au patient des techniques d’autohypnose qu’il pourra utiliser par la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

75 − = 71