Autre

Comment définir le schéma directeur d’une borne de recharge

Faciliter les déplacements du quotidien tout en favorisant la décarbonation du secteur des transports terrestres, tel est le principal objectif de la mobilité électrique. Hybrides rechargeables ou électriques, ces technologies ont besoin de bornes de recharge pour leur bon fonctionnement. À ce sujet, la définition du schéma directeur de la borne de recharge est d’une importance capitale pour réussir cette transition écologique. Comment définir le schéma directeur d’une borne de recharge ? Voici l’essentiel à retenir sur le sujet.

Définition du schéma directeur d’une borne de recharge

Selon le décret n° 2017-26 du 12 janvier 2017 relatif aux infrastructures de recharge pour véhicules électriques, une borne de recharge est un appareil fixe raccordé à un point d’alimentation électrique. Elle comprend un ou plusieurs points de recharge et peut intégrer des dispositifs de communication, de comptage, de contrôle ou de paiement.

Pour montrer son importance, la Loi d’Orientation des Mobilités ou LOM rend obligatoire dès 2025, l’installation des bornes dans les parkings des bâtiments non résidentiels comportant plus de 20 places. Par ailleurs, la définition d’un schéma directeur pour ces bornes devrait permettre la mise en place d’une offre de recharge suffisante pour les utilisateurs de véhicules électriques et hybrides rechargeables pour le trafic local et le trafic de transit.

Il s’agit donc d’une stratégie bien structurée qui définirait les priorités d’action dans les différentes localités.

Modalités de définition d’un schéma directeur de borne de recharge

Pour être valide, un schéma directeur doit en premier passer par un diagnostic. Celui-ci détermine les indicateurs permettant d’évaluer les besoins en infrastructures de recharge. Il s’agit par exemple du nombre de véhicules électriques et hybrides rechargeables en circulation sur le territoire, l’utilisation des points de recharge existants ou l’évaluation des contraintes locales du réseau.

Ainsi, le diagnostic permet de définir un projet de développement utile pour développer une offre de recharge coordonnée afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Par ailleurs, les objectifs chiffrés (sur une échéance de 3 ans maximum) devraient figurer dans la définition du schéma directeur.

Quant au calendrier de mise en œuvre, il précise les ressources à mobiliser et permet de s’assurer l’atteinte des objectifs. Enfin, un dispositif de suivi et d’évaluation facilite l’établissement du bilan et une éventuelle mise à jour du projet. Afin de définir plus simplement le schéma directeur d’une borne de recharge, faire appel à des professionnels est la solution idéale.

Bump, la solution efficace pour définir le schéma directeur d’une borne de recharge

Dans un souci de transition énergétique, Bump vous accompagne dans vos projets de mobilité décarbonée. Si vous voulez passer aisément au zéro émission, Bump analyse le fonctionnement opérationnel de votre flotte et en estime les besoins en recharge.

En effet, leur compréhension des enjeux opérationnels favorise une meilleure planification pour une décarbonation de votre flotte. Expert en nouvelle mobilité, il offre aux professionnels des conseils personnalisés et des solutions uniques et durables selon les contraintes auxquelles ils font face.

Ainsi, vous disposerez d’un schéma directeur de déploiement adapté à votre site et en conformité avec la LOM. Un autre avantage, votre solution de recharge vous sera proposée sans financement facturée au kWh.

À ce propos, Bump prend en charge l’investissement des bornes de recharge et de ce fait, les solutions sont plutôt payables à l’usage. Enfin, la conception du schéma directeur se fait avec votre pleine participation afin de s’assurer de la réussite du projet.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 27 = 34