Les métiers du web ont le vent en poupe depuis quelques années. Depuis les années 2000, de nombreux métiers en relation avec le web ont vu le jour. Depuis, des métiers considérés comme des hobbies il y a peu se sont démocratisés et de nombreux autres sont encore en devenir. C'est le cas par exemple des influenceurs ou des community managers. Une étude sortie en 2017 affirme même que 85% des emplois qui seront exercés en 2030 n'existent pas encore. il y a fort à parier que ces métiers seront liés de près ou de loin au web. Voici quelques formations permettant d'accèder aux métiers du web.

Le BTS SIO

Le Brevet de technicien supérieur en Services informatiques aux organisations et souvent la porte d'entrée dans le monde du web pour le bachelier souhaitant devenir développeur. Bien que non spécialisé dans le web, ce BTS forme à la conception de solutions applicatives et permet à la plupart des étudiants de continuer sur un cursus d'études supérieurs comme les licences professionnelles ou Master.

Les écoles de codeur

Autre moyen original pour devenir développeur web : les école accessibles sans diplôme. Il en existe plusieurs en France, notamment le réseau Simplon ou l'école 42. Motivation, travail et rigueur permettent d'entrer dans ces écoles et d'apprendre un métier dont les débouchés sont nombreux.

Les licences professionnelles

Très appréciées des étudiants car accès sur le réel et les techniques métier, les licences professionnelles sont nombreuses et variées. De la communication au emarketing en passant par le SEO (référencement naturel) ou le webdesign, chacun y trouvera son bonheur.

Les Master

Accessibles après une licence, c'est-à-dire à Bac +3, les master délivre des diplômes niveau Bac +5. Le contenu de ces formations permettent d'asseoir les compétences acquises en Licence et de s'ouvrir au management tout en acquérant une vision d'ensemble des métiers du web. Le master chef de projet web est une formation qui permet en ce sens de savoir gérer des équipes tout en maitrisant les aspects stratégiques du secteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *